Après le fiasco de la mise à jour d'Octobre 2018 dont le déploiement a été brusquement interrompu pour cause de suppression de données, Microsoft a, non seulement, pris du retard sur ses cycles de correction de bogues et de livraison de correctifs, mais semble aussi avancer à pas très mesurés. Cet avis peut sembler critique, mais ce n'est pas le cas.

Les versions builds les plus récentes de la mise à jour Windows 10 d’Avril 2019
- un nom découvert par l'utilisateur de Twitter Tero Alhonen
- ne sont tout simplement pas destinées à apporter de nouvelles fonctionnalités.

En fait, cette MAJ n’en comporte que deux : Windows Sandbox, un environnement virtuel pour exécuter des applications non fiables dans Windows 10, et le support de kaomoji, une combinaison de caractères pour créer des visages et des icônes de ce genre : ᶘᵒᴥᵒᶅ. D'autres « fonctionnalités », comme un nouveau thème léger, prolongent l’effort entrepris par Microsoft pour améliorer la finition et les réglages, et rendre Windows plus convivial et plus accessible, au lieu de le remplir de nouvelles applications et fonctionnalités supplémentaires.

Windows 10 MAJ Avril 2019

Kaomoji, un ajout amusant à Windows 10. (Crédit : Microsoft)

AdTech Ad

Les abonnés Windows Insiders servis dès mars 2019 ?

Les deux approches ont leurs avantages, même s’il y aurait beaucoup à dire sur certaines fonctions très sous-estimées de Windows comme Paint 3D et même Mixed Reality Portal, dont l’intérêt est définitivement passé à l’arrière-plan, à la fois par manque de communication, par manque d’attrait pour la réalité virtuelle et par simple indifférence des consommateurs. Désormais, il est possible de désinstaller les deux applications directement depuis le menu «Démarrer. À l’inverse, la version que l’on avait dénommée « 19H1 » se concentre davantage sur la simplification des processus, aussi bien la fin du recours aux mots de passe pour configurer un nouveau PC (un téléphone suffit !) que la signalisation visuelle de la prochaine mise à jour avec redémarrage du PC sur la barre des tâches. Aucun de ces ajouts ne mérite nécessairement beaucoup de publicité, même si Microsoft espère que les utilisateurs les intégreront dans leurs flux de travail quotidiens.

Microsoft n'a pas indiqué précisément à quel moment la version « finale » de la mise à jour d'Avril 2019 serait livrée aux utilisateurs. Cependant, si l’on se réfère aux pratiques antérieures, les abonnés Windows Insiders devraient recevoir cette version courant mars, et les autres en avril. (À titre de comparaison, la mise à jour d'Avril 2018, alias Redstone 4, a été livrée le 30 avril au grand public.)

Windows 10 MAJ Avril 2019

À noter, le label « release » qui apparaît dans la version build la plus récente de Windows 10. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Une version quasi finale

En dépit des aléas ayant marqué les sorties récentes - dates à peine connues ou manquantes - il est probable que la mise à jour d'Avril 2019 sera livrée beaucoup plus tôt dans le mois. En effet, Microsoft a qualifié la version Insider Build 18323 de Windows 10 livrée jeudi dernier de canal Release, une phase de développement quasi finale, avec des bugs, et non de pré-version, une phase antérieure où les nouvelles fonctionnalités sont encore soumises à l’avis des Insiders.

Il semble que l’époque où Microsoft lançait les nouvelles versions de Windows 10 en organisant des conférences de presse spectaculaires et préparait les sorties par de longues sessions de présentation pendant sa conférence développeurs Build est révolue. Du moins, ce ne sera pas le cas pour cette version de Windows 10. Par contre, l’éditeur devrait très certainement ressortir les trompettes pour présenter Windows Core OS, la « prochaine » version de Windows !

Source : lemondeinformatique.fr